Les Insolites, ce sont mes peintures qui prennent du volume, qui s'échappent de leur cadre de toile pour déployer leurs ailes, leurs pétales ou leurs nageoires... Mes peintures deviennent des photophores, des petites lumières, celles qui accompagnent les soirées, des petits mondes sous globes, des cadres en volume... comme autant d'incitations au Rêve.

"Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière", je crois que c'est cette phrase, écho à ma philosophie de vie, qui est à la source de ce travail du volume.